Covid: l’Inter Milan a perdu 102,4 millions d’euros en 2019/2020

L'Inter Milan

L’Inter Milan a enregistré une perte de 102,4 millions d’euros sur l’exercice 2019/2020 en raison des mesures de confinement dues à l’épidémie de Covid-19, a annoncé le club vendredi.

Le club a enregistré un chiffre d’affaires de 372,4 millions d’euros, en baisse de 45 millions sur un an, selon un communiqué de l’Inter, qui rejoint ainsi les principaux clubs italiens, tous dans le rouge.

“A partir de mars 2020”, début du confinement généralisé en Italie, le chiffre d’affaires “a été marqué par la diffusion à l’échelle mondiale du Covid-19 et des mesures adoptées en conséquence”, poursuit le club.

“Ces mesures ont imposé des matches à huis clos, entraînant la perte des ressources provenant de ces parties, ainsi que le remboursement d’une quote-part des abonnements”, explique l’Inter.

“Dans un scénario de grande contraction économique, (…) notre engagement concernant l’avenir reste de garantir le développement durable de la société et la croissance des performances sportives”, a déclaré le président du club, le Chinois Steven Zhang, cité par le communiqué, alors que les Milanais occupent la 5e place du championnat national.


Les conséquences de la pandémie de coronavirus ont eu un impact sur l’ensemble des clubs italiens, malgré des baisses de salaires négociées avec les joueurs. L’AC Milan comme l’AS Rome ont ainsi vu leurs comptes plonger dans le rouge vif, avec 195 millions de pertes pour le club lombard et plus de 200 millions de pertes pour la Roma.

La Juventus Turin a enregistré pour sa part des pertes de 89,7 millions d’euros.

( Avec MAP )