A LA UNECoronavirus

Covid: un concert-test à Liverpool réunit 5.000 personnes sans masque ni distanciation sociale

Environ 5.000 personnes ont abandonné les masques faciaux et les règles de distanciation sociale, dimanche, lors d’un concert-test autorisé par le gouvernement britannique à Liverpool, au Nord-Ouest de l’Angleterre.

Les participants à cet évènement, organisé dans le parc de Sefton Park en plein air, ont été autorisés à y assister après avoir été testés négatifs au Covid-19. Leurs données seront utilisées dans un programme de recherche lancé par le gouvernement britannique en vue d’étudier l’effet de ce genre de rassemblements sur la propagation du virus.

Les festivaliers devront toutefois se faire tester à nouveau en cinq jours et laisser leurs coordonnées pour les besoins d’un dispositif de traçage en cas de test positif.

« C’est tellement bon, tellement incroyable. Cela fait trop longtemps », s’est réjouie Meghan Butler, une étudiante de 19 ans ayant pris part au concert.

De son côté Melvin Benn, directeur général de Festival Republic, organisateur du concert, a dit espérer que ce « projet pilote jouera un rôle clé dans la retour des événements en plein air ».

Le gouvernement britannique avait précédemment autorisé un nombre limité de spectateurs d’assister à des événements sportifs comme un match de foot au stade de Wembley à Londres.

Il compte ainsi essayer ces critères de rassemblements dans d’autres événements futurs, comme la cérémonie des Brit Awards qui accueillera 4.000 spectateurs à Londres le 11 mai, et ce dans la perspective d’adopter ces conditions sanitaires après la levée des dernières restrictions générales, le 21 juin.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page