Crash de l’avion ukrainien en Iran: Zelensky met en garde contre toute “spéculation”

Zelensky
Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute “spéculation” après le crash mercredi matin en Iran d’un Boeing ukrainien qui a fait environ 170 morts.

“Je demande vraiment à tout le monde de s’abstenir de toute spéculation et versions non vérifiées sur la catastrophe”, a écrit sur Facebook M. Zelensky.

Environ 170 personnes ont été tuées dans le crash d’un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines qui s’est écrasé mercredi en Iran peu après avoir décollé de Téhéran en direction de Kiev.

Plus tôt dans la matinée, l’ambassade ukrainienne en Iran a mis en cause “une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques”.

→ Lire aussi : Crash d’un boeing en Iran: environ 170 morts


“La thèse d’un attentat terroriste est pour le moment exclue”, a précisé l’ambassade.

La très grande majorité des personnes à bord du Boeing ukrainien étaient non-ukrainiennes, a indiqué le Conseil de sécurité nationale ukrainien.

Le chef de la diplomatie ukrainienne Vadym Prystaïko, a indiqué que 82 Iraniens et 63 Canadiens se trouvaient à bord du Boeing ukrainien.

“Nous avons les informations suivantes sur les pays d’origine des personnes tuées dans cette catastrophe: Iran 82, Canada 63”, a écrit le ministre sur twitter.


Onze Ukrainiens (deux passagers et neuf membres de l’équipage), dix Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques s’y trouvaient également, a-t-il précisé.

La compagnie Ukraine International Airlines a assuré que le Boeing 737 était neuf et a passé son dernier contrôle technique il y a deux jours.