Crash de Lion Air: l’Indonésie incrimine des défauts de conception du Boeing 737 MAX

Indonésie

Les autorités indonésiennes estiment, dans les conclusions préliminaires d’un rapport, que des problèmes dans la conception du 737 MAX8 ont joué un rôle important dans le crash de l’appareil de Lion Air du même modèle au large de l’Indonésie en 2018, rapportent dimanche des médias occidentaux.

Ce rapport, qui devrait normalement être publié officiellement début novembre, impute aussi l’accident à une série d’erreurs de pilotage et à des problèmes de maintenance, relève-t-on de même source. La tragédie de Lion Air a entraîné la mort de 189 personnes, tandis que le crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines, également un 737 MAX8, quelques mois plus tard, a fait 157 victimes. Ce modèle de Boeing est toujours cloué au sol depuis six mois.

Conçu spécialement pour le 737 MAX, le système anti-décrochage MCAS, a été mis en cause par les enquêtes préliminaires sur les deux accidents.

Les enquêteurs indonésiens pourraient encore modifier leurs conclusions, qu’ils ont partagées pour l’instant avec les autorités américaines de l’aviation (FAA) et de la sécurité dans les transports aériens (NTSB).