AccueilA LA UNECrashs des 737 Max : des compagnies chinoises réclament des indemnisations
Boeing

Crashs des 737 Max : des compagnies chinoises réclament des indemnisations

Trois compagnies aériennes chinoises ont fait une demande officielle d’indemnisations à Boeing après l’immobilisation au sol et les reports de livraisons de 737 MAX, a indiqué la télévision publique chinoise CCTV.

Il s’agit de China Southern, China Eastern et Air China avaient toutes demandé à être dédommagées par le constructeur américain, précise cette source.

Cette demande intervient pour compenser les frais consécutifs à deux catastrophes aériennes en pleine escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui avait été le tout premier pays au monde à ordonner le 11 mars à ses transporteurs de suspendre les vols de 737 MAX, pour des raisons de sécurité.

Le premier crash, causant la mort de 157 personnes, concerne un appareil de ce modèle exploité par Ethiopian Airlines. La catastrophe était survenue un peu plus de cinq mois après l’accident d’un avion de la compagnie indonésienne Lion Air ayant fait 189 morts.

→ Lire aussi : Boeing reconnaît des défauts dans les simulateurs de vol du 737 MAX

Dans les deux accidents, le système antidécrochage MCAS de l’avion a été mis en cause. La flotte mondiale de 737 MAX est clouée au sol depuis mi-mars en attendant les vérifications requises.

Samedi, Boeing a admis avoir révisé le logiciel des simulateurs destinés à reproduire les conditions de vol et avec lesquels sont formés les pilotes, reconnaissant ainsi pour la première fois des défauts liés au 737 MAX impliqué dans deux catastrophes aériennes.

Selon le constructeur aéronautique, le logiciel utilisé dans les simulateurs de vol n’était pas en mesure de reproduire certaines conditions de vol, notamment celles ayant conduit à l’accident du 737 MAX d’Ethiopian Airlines.

La firme a indiqué avoir désormais apporté des corrections sur le logiciel du simulateur de vol et a fourni des informations supplémentaires aux exploitants du système pour s’assurer que l’expérience soit représentative des différentes conditions de vol, estimant que les corrections vont améliorer la formation des pilotes sur simulateur.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :