Cyclone Fani: 800.000 personnes évacuées dans l’est de l’Inde

Cyclone Fani

Les autorités indiennes ont indiqué avoir évacué près de 800.000 personnes dans des régions de l’est du pays, situées sur la trajectoire du cyclone Fani qui devrait toucher terre vendredi.

La tempête, accompagnée de fortes précipitations et de rafales dépassant les 200 km/h, frappera vendredi après-midi l’Etat d’Odisha, au sud de Calcutta, pour déferler ensuite sur des zones peuplées de plus de 100 millions d’habitants, selon les services météorologiques indiens.

→ Lire aussi : Inde : décès de 16 paramilitaires dans l’explosion d’une bombe

Quelque 780.000 personnes ont été évacuées vers des endroits sûrs dans la nuit de mercredi à jeudi dans 13 districts de l’Odisha, Etat de 46 millions d’habitants qui sera le plus affecté par ce désastre naturel, a déclaré à la presse un responsable de la protection civile de cet Etat. “Nous nous attendons à ce que plus d’un million de personnes quittent la zone de danger dans les 12 prochaines heures“, a indiqué Bishnupada Sethi, commissaire chargé des secours dans l’Odisha.

L’alerte à cette tempête, la plus violente en près de deux décennies dans l’est de l’Inde, a déclenché une mobilisation générale. Plus de 3.000 centres d’accueil ont été ainsi aménagés dans des écoles et des bâtiments publics pour accueillir jusqu’à un million de personnes, et une centaine de trains ont été suspendus ces deux derniers jours.