A LA UNERégions

Dakhla: Inauguration du tribunal de première instance de Dakhla

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a procédé, mardi, à l’inauguration du tribunal de première instance de Dakhla, relevant de la circonscription judiciaire de Laâyoune.

Accompagné du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire Mohamed Abdennabaoui, du procureur général du Roi près la cour de cassation, président du ministère public, El Hassan Daki, du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, du gouverneur de la province, Abderrahaman El Jaouhari, le ministre a visité les différentes dépendances de cette structure judiciaire construite avec un coût global estimé à 44,63 millions de dirhams (MDH).

S’étendant sur une superficie de 9.455 m2 dont 7.264 m2 couverts, ce bâtiment se compose d’un rez-de-chaussée et de deux étages comprenant notamment trois salles d’audience, six espaces de détention, 80 bureaux, trois salles d’archives, une cellule de prise en charge des femmes et enfants victimes de violences et une salle multimédia.

Il comprend également des bureaux front office, des bureaux pour les responsables judiciaires et administratifs, en plus d’une salle de réunion et une bibliothèque.

De même, le ministre et la délégation l’accompagnant ont procédé à l’inauguration du tribunal de la famille qui s’étend sur une superficie de 1.300 m2 couverts.

→ Lire aussi : La décision du Tribunal de l’UE « n’a aucune incidence juridique »

Cet édifice judiciaire de deux étages, qui était auparavant le siège du tribunal de première instance de Dakhla, comprend notamment une salle d’audience, 29 bureaux, une salle d’archive et un espace bleu dédié à l’enfant.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre a souligné que l’inauguration de cette nouvelle juridiction à l’occasion de la commémoration du 46è anniversaire de la Marche verte, s’inscrit dans le cadre du renforcement du rôle du ministère de la Justice en matière de restructuration et de construction des institutions judiciaires du Royaume.

La réalisation de cette nouvelle structure judiciaire et la transformation de l’ancien tribunal de première instance en un tribunal de la famille, reflètent la volonté du gouvernement de renforcer le droit de la population des provinces du sud d’accéder aux services de la justice.

Cette nouvelle juridiction, édifiée selon les normes de l’architecture marocaine authentique et moderne, est de nature à assurer de meilleures conditions de travail aux magistrats, avocats, Adouls et aux cadres du secrétariat-greffe.

Ce bâtiment judiciaire s’assigne pour objectif de renforcer et moderniser les infrastructures judiciaires dans les provinces du Sud du Royaume, de rapprocher l’administration judiciaire des justiciables, à même de fournir des services de qualité et d’améliorer les conditions de travail du personnel.

Ont pris part à cette cérémonie, notamment le président du tribunal de première instance d’Oued Eddahab, Redouane Farih et le procureur du Roi près la même juridiction, Said Boutouil, ainsi que des responsables judiciaires, des magistrats, des avocats, des élus et de chefs de services décentralisés.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page