ban600

De grandes possibilités se dessinent pour élargir la coopération culturelle riche entre le Maroc et l’Espagne

De grandes possibilités se dessinent pour élargir la coopération culturelle riche entre le Maroc et l’Espagne

L’Espagne et le Maroc sont liés par une coopération culturelle riche mais de grandes possibilités s’offrent pour élargir davantage les champs de cette collaboration pour atteindre des niveaux plus élevés, a souligné, mercredi à Rabat, le ministre espagnol de la Culture et des Sports, José Guirao.

"Le bilan de la coopération culturelle entre les deux pays est très positif, mais ce qui est plus important c’est l’existence de grandes possibilités pour que cette coopération soit élargie et amplifiée dans l’avenir", a affirmé Guirao dans un entretien à la MAP en marge de sa visite de travail au Maroc.

Le responsable espagnol, qui s’est félicité des initiatives et des actions bilatérales visant à aller de l’avant dans cette coopération, a fait état d’une "volonté politique ferme et claire" des deux gouvernements et des ministères de tutelle pour donner une nouvelle impulsion aux liens culturels entre les deux pays.

Dans ce sillage, il a signalé que le programme "Visages, Culture espagnole, Aujourd'hui", lancé officiellement mardi à Rabat et qui prévoit l’organisation de plus de 100 activités culturelles dans 12 villes marocaines, constitue un "exemple très positif" de la dynamique marquant les relations culturelles entre Madrid et Rabat.

→ Lire aussi : Coopération culturelle: entretien entre Laâraj et son homologue espagnol

Après le succès de la première édition, ce programme est la concrétisation de la volonté commune de poursuivre l’approfondissement et la consolidation de la coopération bilatérale pour englober d’autres activités, a fait observer Guirao, précisant que les différents départements concernés des deux pays travaillent avec sérénité pour préparer la prochaine édition de ce programme, prévue en 2020, qui sera plus diversifiée et plus globale.

En plus, a ajouté le ministre espagnol, les départements de la Culture des deux pays examinent les différentes pistes pour donner une dimension innovante à leur coopération, faisant savoir, à ce titre, que son pays a accueilli favorablement l’invitation adressée par le ministère de la Culture du Maroc pour être l’invité d’honneur de la prochain édition du Salon de l’Edition et du Livre de Casablanca qui aura lieu en février prochain.

A propos de l’enseignement de la langue espagnole au Maroc, Guirao a fait état d’une croissance "notable" de Marocains souhaitant apprendre la langue de Cervantès, rappelant que le réseau des instituts Cervantès au Maroc est le deuxième en termes d'importance et du nombre dans le monde après le Brésil, avec six centres et six antennes dans différentes villes du Royaume.

"Notre défi est de répondre à cette demande croissante et d’accompagner les étudiants et les inscrits aux différents centres Cervantès pour avoir une formation plus complète et de haute qualité", a-t-il enchaîné.

Dans le même contexte, Guirao a assuré que son département, en collaboration avec l’Ambassade d’Espagne au Maroc, compte apporter son soutien aux écrivains marocains d’expression espagnole en termes d’édition et de distribution pour assurer une diffusion plus large de leurs œuvres.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :