Début de la campagne de vaccination au profit du personnel des FAR

Consultation médicale avant l’injection lors de l’opération de vaccination contre le nouveau Coronavirus (Covid-19)

Le coup d’envoi de l’opération de vaccination contre la Covid-19 a été donné, samedi au siège de l’état-major général des Forces Armées Royales (FAR) à Rabat, au profit du personnel des FAR et ce, en parallèle avec le démarrage de la campagne nationale de vaccination.

Les membres des FAR ont reçu la première dose du vaccin anti-Covid-19 dans le plein respect des mesures préventives (port de masques de protection, distanciation physique et désinfection), conformément aux mesures adoptées par les autorités sanitaires.

A cette occasion, le colonel Ridouane Zahnoune, médecin-chef du quartier général des FAR, a indiqué qu’en application des Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, le bataillon du quartier général des FAR s’est employé à organiser cette opération à travers trois postes de vaccination équipés du matériel nécessaire et des cadres ayant reçu la formation adéquate pour garantir l’efficacité requise.

Dans une déclaration à la chaîne d’information de la MAP (M24), le colonel Zahnoune a souligné que, compte tenu du facteur de proximité, deux centres de vaccination ont été mis en place pour recevoir les personnes concernées par le vaccin, tout en prenant toutes les mesures de précaution, notamment le port du masque, la distanciation sociale et l’hygiène individuelle et collective.


L’opération de vaccination, a-t-il poursuivi, s’effectue selon des mesures précises dont la vérification, et le renseignement dans un système informatique dédié, de l’identité personnelle du bénéficiaire, avant de soumettre celui-ci à un diagnostic médical sous la supervision du médecin du centre, sur la base du carnet de santé de chaque bénéficiaire.

“Après avoir pris la première dose du vaccin, le bénéficiaire est gardé pendant quelques minutes pour une observation post-vaccinale afin de s’assurer de la non-apparition d’effets secondaires”, a-t-il expliqué.

A l’issue de cette opération, le bénéficiaire est vivement invité à continuer à respecter les mesures préventives contre la Covid-19 et à noter la date de la prochaine dose, selon le type du vaccin administré (21 jours pour le vaccin Sinopharm et 28 jours pour le vaccin Astrazeneca), a fait savoir le colonel Zahnoune.

Cette opération intervient deux jour après le lancement officiel, par SM le Roi, de la campagne de vaccination contre la Covid-19 au niveau national, afin d’immuniser toutes le composantes du peuple marocain dans la perspective d’un retour progressif à une vie normale.


Conformément aux Hautes Instructions Royales, la campagne de vaccination sera gratuite pour l’ensemble des citoyens et se déroulera de façon progressive, avec une priorité accordée, lors d’une première étape, aux professionnels de la santé, aux autorités locales et aux forces de sécurité, ainsi qu’aux cadres de l’enseignement et aux personnes de plus de 75 ans.

Avec MAP