Décès du chanteur algérien Idir à l’âge de 70 ans

Idir

Le chanteur algérien Idir est décédé dans la soirée de samedi à Paris à l’age de 70 ans, apprend-on auprès de sa famille.

“Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa”, a indiqué sa famille dans un post sur sa page Facebook” officielle “Idir”.

Gravement malade depuis quelques mois, l’interprète de “A vava Inouva” et “Ssendu” est décédé , à 21h30, à l’hôpital Bichat-Claude-Bernard, à Paris, précise-t-on de même source.

Né en 1949 dans le village d’Aït Lahcène en Grande Kabylie, Idir, de son vrai Hamid Cheriet, a étudié la géologie avant de se lancer dans le monde de la musique en 1973.

Les thèmes de ses l’icône de la chanson Kabyle écrites en kabyle ou en français recouvrent différents thèmes comme l’exil (A Vava Inouva), la fête (Zwit Rwit), les souvenirs (Cfiy) ou encore l’émotion (Ssendu).