Décès du journaliste et essayiste français Jean-Louis Servan-Schreiber

Jean-Louis Servan-Schreiber

Le journaliste et essayiste français Jean-Louis Servan-Schreiber est décédé samedi à l’âge de 83 ans des suites du Covid-19.

Son décès a été annoncé dimanche par Psychologies magazine, une de ses plus célèbres publications, puis confirmé par sa famille qui a précisé qu’il est décédé du Covid-19.

Né dans une célèbre famille de presse aux côtés notamment de son frère Jean-Jacques, fondateur de L’Express, Jean-Louis Servan-Schreiber, qui avait notamment fondé l’Expansion, était un “journaliste et essayiste à la curiosité insatiable”, souligne Psychologies magazine sur son site.

Né le 31 octobre 1937, Jean-Louis Servan-Schreiber intègre, comme journaliste, à sa sortie de Sciences-Po en 1960, le quotidien économique Les Échos, cofondé par son père, avant de rejoindre L’Express de son frère.

Après un passage aux États-Unis, il décide de lancer en 1967 l’Expansion qui devient un groupe puissant et incontournable de la presse économique française (L’Entreprise, La Vie financière, La Lettre de l’Expansion, La Tribune…).


A la fin des années 90, il reprend le titre Psychologies qui deviendra Psychologies Magazine et le transforme en publication à succès, déclinée à l’étranger.

Jean-Louis Servan-Schreiber est également l’auteur de nombreux ouvrages, notamment à caractère économique (Le Pouvoir d’informer, L’Entreprise à visage humain, L’Art du temps, Vivre content…), et d’une vingtaine d’essais, dont “80 ans, un certain âge”, sur la vieillesse, paru début 2019.

( Avec MAP )