Déconfinement: Les dates des vacances d’été et de la rentrée scolaire maintenues en France

Déconfinement

Les dates des vacances d’été et de la rentrée scolaire vont être maintenues en France, a annoncé mercredi le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui a justifié cette décision par la nécessité de laisser des « repères » aux élèves en ne bouleversant pas le calendrier acté avant la crise du coronavirus.

Les élèves partiront en congé d’été le 4 juillet, car “ça reste un point de repère”, a expliqué le ministre sur BFMTV, précisant que les services du ministère travaillent pour “qu’il y ait des modules de soutien scolaire pour les élèves qui auraient accumulé des retards éventuellement”, et ce dans le cadre des “vacances apprenantes”.

“Les vacances 2020 seront forcément un peu différentes, même très différentes, de tout ce qu’on a connu dans le passé”, a reconnu le ministre, qui a assuré que la date de rentrée en septembre ne sera pas non plus remise en cause.

“Plus dans une période où tout change on peut maintenir certains points de repère, meilleur c’est”, a-t-il affirmé.

Alors que les épreuves du baccalauréat ont été annulées au profit du contrôle continu à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, le ministre a annoncé le maintien des épreuves de l’oral en première année du Bac. “A ce stade”, l’épreuve orale du bac de Français est maintenue, a annoncé Jean-Michel Blanquer, sans écarter toutefois la possibilité d’annuler l’épreuve, dans le cas où les conditions sanitaires en juin n’étaient pas suffisamment propices.


Mardi, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté devant l’Assemblée nationale, son plan de levée progressive du confinement.

Ce plan prévoit une réouverture très progressive des maternelles et écoles élémentaires à partir du 11 mai, partout en France et « sur la base du volontariat ». Les collégiens pourront faire leur rentrée scolaire à partir du 18 mai, pour les classes de 6e et 5e, dans les départements à faible circulation du virus. Quant au retour des classes des lycéens, une décision sera annoncée fin mai par l’exécutif. Dans l’enseignement supérieur, les cours ne reprendront pas avant l’été.

Le Comité scientifique, qui conseille le gouvernement sur tout ce qui a trait à l’épidémie de Covid-19, avait recommandé, pour sa part, une rentrée en septembre.