Déforestation systématique des forêts de cèdre au Moyen-atlas

Déforestation systématique des forêts de cèdre au Moyen-atlas

Par Saad Bouzrou

Une vidéo qui documente les coupes illicites du bois de cèdre dans la région d’Ifrane circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. On y voit un « agent forestier » qui tire la sonnette d’alarme pour alerter les responsables de la situation catastrophique de la forêt de cèdre.

L’agent forestier en question a publié la vidéo documentant l’assaut odieux et le déracinement de la forêt de cèdres à Salwan, qui fait partie de la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification d’Ifrane. Il dit que « le manque des moyens humains et logistiques est, entre autres, un obstacle à la lutte contre la déforestation dans la région », devant « les moyens sophistiqués utilisés par des bandes organisées dans la contrebande du bois de cèdre ».

→Lire aussi : Une approche sécuritaire pour faire face à la surexploitation des ressources forestières

Dans le même contexte, et en interaction avec la vidéo, deux associations d’ingénieurs et de techniciens forestiers ont exprimé leur solidarité avec tous les cadres forestiers de la région, victimes d’attaques répétées contre les forêts de cèdre. Ils ont également déploré les conséquences cauchemardesques enregistrées sur le terrain, dues principalement à un « manque de ressources humaines et logistiques ».

Il est à noter également que les forêts de cèdre au Moyen-atlas subissent une érosion systématique de la part de bandes organisées qui attaquent constamment les responsables des forêts et leurs assistants lors des campagnes de lutte menées par ces derniers, ce qui nécessite une intervention urgente des forces de sécurité dans la région.

Rappelons que le cèdre est une réserve vitale d’une superficie d’environ 500 000 hectares de l’aire géographique du Moyen-Atlas.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :