A LA UNEAutomobile

Démission du DG de Mitsubishi Electric

Le Directeur général du groupe japonais Mitsubishi Electric a présenté, vendredi, sa démission face à un scandale d’inspections falsifiées sur certains produits du groupe pendant une trentaine d’années, ont rapporté les médias.

« Nous sommes arrivés à la conclusion que je devais démissionner (…) et nous devrons travailler dur pour regagner la confiance avec une nouvelle direction« , a déclaré Takeshi Sugiyama lors d’une conférence de presse.

Le groupe japonais avait révélé en début de semaine qu’il avait mené des inspections inappropriées sur ses appareils de climatisation pour trains depuis le milieu des années 1980.

→ Lire aussi : Renault en tête des constructeurs en France au 1er semestre

Il avait ensuite précisé que des compresseurs d’air, utilisés dans l’industrie ferroviaire pour des systèmes de freinage et l’actionnement de portes à ouverture pneumatique, avaient aussi fait l’objet d’inspections truquées de sa part des années durant.

Il avait toutefois assuré que la sécurité et la performance des produits concernés n’étaient pas remises en cause.

Le groupe a promis des mesures pour éviter qu’une telle affaire ne se répète et a élargi le spectre de son enquête interne, dont il compte publier les conclusions en septembre.

Mitsubishi Electric est l’un des plus grands fabricants japonais de systèmes électriques pour de nombreux secteurs (chauffage et climatisation , équipements automobiles, automatismes industriels, composants électroniques,…).

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page