La démocratie en fête au Maroc

Célébrée chaque année le 15 septembre, la journée internationale de la démocratie  sera placée cette année sous le signe ‘’ La démocratie et le Programme de développement durable à l’horizon 2030’’.

Un plan devant permettre de bâtir un avenir meilleur pour tous, de tracer un chemin sur plus de 15 ans pour mettre fin à l’extrême pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice, et protéger notre planète. La liberté, le respect des droits de l’Homme et le principe de la tenue d’élections honnêtes et périodiques au suffrage universel sont des valeurs qui constituent des éléments essentiels de la démocratie.

Concernant le Programme de développement durable à l’horizon de 2030, il a été adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2015 et constitue le nouveau cadre de développement mondial reposant sur 17 objectifs de développement durable déclinés en 169 cibles dans les domaines de l’économie, du développement social et de la protection de l’environnement. L’élimination de la pauvreté est le premier objectif de ce programme dont l’approche s’avère beaucoup plus ambitieuse que celle des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)   car il prévoit non seulement d’atteindre ces objectifs mais aussi de répondre aux difficultés croissantes découlant de l’interdépendance entre les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement.

Les objectifs de développement durable sont au cœur de ce nouveau programme pour le développement.


Ainsi, le Maroc célébrera jeudi 15 septembre, la journée internationale de la démocratie. C’est une occasion pour s’arrêter sur l’évolution de la pratique démocratique dans le monde, en particulier sur les efforts déployés par le Maroc pour la promotion et la consolidation de ses acquis en la matière.

Pour la petite histoire, en  2007, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de célébrer, le 15 septembre de chaque année, la Journée internationale de la démocratie (JID) dans le but de promouvoir et de défendre les principes de la démocratie. Elle est l’occasion de réexaminer l’état de la démocratie dans le monde.