ban600

DEPF : Hausse des importations, incitée surtout par les produits énergétiques et les biens finis d’équipement

DEPF : Hausse des importations, incitée surtout par les produits énergétiques et les biens finis d’équipement

D'après la Direction des études et prévisions financières (DEPF), dans sa dernière note de conjoncture, les importations de biens se sont élevées à 353,8 milliards de dirhams à fin septembre 2018, en progression de 9,7% par rapport à la même période de 2017. Ce résultat est imputable à l’accroissement des acquisitions de tous les groupes de produits, principalement les produits énergétiques, les biens d’équipement et les produits finis de consommation.

La hausse des achats de ces trois groupes de produits constitue 73,9% de la hausse totale des importations. Avec une part dans les importations totales de 24,6%, les biens d’équipement représentent le premier poste des importations marocaines, affichant une progression de 10,3% à près de 86,9 milliards de dirhams. Cette hausse est en relation avec l’appréciation des achats des parties d’avions (+46,4%) et des machines et appareils divers (+15,9%).

→Lire aussi : La Chine va alléger les droits de douane sur les importations

La même tendance a été constatée pour les importations des produits énergétiques qui se sont accrues de 19,4% à 60,5 milliards de dirhams, en rapport avec la hausse des achats des gas-oils et fueloils (+22,1% à 30,2 milliards) et des houilles, cokes et combustibles (+40,4% à 6,5 milliards de dirhams). Dans la même lignée, les achats des produits finis de consommation se sont améliorés de 7,1% pour s’élever à 79,5 milliards de dirhams, en raison notamment de la hausse conjointe des achats de parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme (+22,5%) et des étoffes de bonneterie (+23,2%).

L’augmentation globale des importations est soutenue, également, par la hausse des importations des demi-produits de 3,6% pour un montant de 74 milliards de dirhams. Ainsi, les importations des fils, barres et profilés en cuivre ont enregistré une croissance de l’ordre de 30,3%. Il en est de même pour les achats des fils et câbles électriques et des papiers et cartons qui se sont appréciés de 26,7% et 11,6% respectivement.

→Lire aussi : Le climat des exportations pour les 9 premiers mois de 2018

Parallèlement, les achats des produits alimentaires se sont raffermis de 8,5% à plus de 34,7 milliards de dirhams, consécutivement à la hausse des achats des tourteaux (+814 millions de dirhams) et des épices (+413 millions). Enfin, les achats des produits bruts ont augmenté de 19,1% pour avoisiner 18 milliards de dirhams, en rapport avec la hausse des achats des soufres bruts (+2,3 milliards de dirhams) et de minerai de cobalt (+495 millions).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :