Derham expose à Abu Dhabi la “Stratégie Maroc numérique 2020”

Derham

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, chargée du commerce extérieur, Rkia Derham, a mis en exergue, mercredi soir à Abu Dhabi, la “Stratégie Maroc numérique 2020” et l’importance de la promotion de l’inclusion financière pour soutenir le développement socio-économique au Royaume.

La stratégie, adoptée par le Maroc dans le cadre d’une approche participative, vise à accélérer le rythme de transformation numérique dans le Royaume et renforcer sa position en tant que centre numérique dans la région, a relevé Mme Derham, lors d’une intervention en marge du premier Forum arabe sur les technologies financières modernes, organisé par le Fonds monétaire arabe.

La stratégie vise la réalisation de 50% des démarches administratives par Internet, le renforcement de la connexion des PME marocaines, la formation de plus de 15.000 professionnels de l’informatique au Maroc et la création de 600.000 emplois dans le secteur offshore, a-t-elle noté.

Elle a souligné que cette stratégie vise également à consolider, de manière irréversible, la révolution numérique et à faire de la numérisation un instrument de transformation économique et sociale, donnant ainsi une impulsion forte à la gestion des réformes, la promotion de la compétitivité et la réduction de la fracture numérique.

S’agissant de l’inclusion financière, la secrétaire d’Etat a expliqué que ce mécanisme constitue un incitatif au développement économique, notant que la couverture financière repose sur plusieurs axes visant le développement de services financiers.


“Le Maroc a réalisé des progrès considérables dans le cadre de l’adoption de la stratégie nationale de couverture financière au cours des dix dernières années, en termes de dépôts et prêts et de développement d’offres spécifiquement conçues pour répondre aux besoins de différents segments de la société, notamment ceux à faible revenu”, a-t-elle indiqué.

Selon Mme Derham, le Maroc, en dépit des progrès réalisés, continue de faire face à des défis importants, notamment en ce qui concerne la couverture géographique, notant que pour surmonter cette situation, des efforts ont été déployés pour élaborer une stratégie nationale d’inclusion financière dans le but de coordonner les actions et de définir les priorités, les rôles et les responsabilités des différents acteurs.

En marge de ce forum de deux jours, Mme Derham s’est entretenue avec le directeur général du Fonds monétaire arabe, Abderrahmane Ben Abdellah Hamidi et le gouverneur de la Banque centrale des Émirats arabes unis, Mubarak Rachid Khamis Al Mansouri, sur les moyens de développer la coopération institutionnelle dans les domaines du commerce, en particulier du commerce extérieur.

Cet événement est marqué par la participation de responsables des ministères des finances et de l’économie, des banques centrales des pays arabes, des marchés des capitaux, des bourses de valeurs, des banques commerciales, des organisations du secteur financier, des entreprises de technologie financière et des universitaires.


Le forum abordera différents thématiques, notamment les opportunités et défis liés à l’inclusion financière, le système de compensation arabe, les paiements et règlements faisant recours à la devise cryptée et les problèmes des transferts transfrontaliers et leur impact sur les investissements.

→ Lire aussi : Maroc-Inde: signature de deux conventions en matière de coopération judiciaire et de transformation numérique