ban600

Des corridors humanitaires entre Hodeïda et Sanaa

Des corridors humanitaires entre Hodeïda et Sanaa

La guerre du Yémen aura fait près de 10 000 morts, dont une majorité de civiles et plus de 56 000 blessés. Une guerre civile qui rappelons-le a débuté en 2015 entre les deux camps que sont le gouvernement et les forces houthis.

C’est la coalition militaire, sous commandement saoudien, qui a annoncé ce lundi 24 septembre 2018, son intention d’ouvrir trois corridors humanitaires en coordination avec l’ONU, entre le port de Hodeïda et la capitale Sanaa.

→ Lire aussi : Yémen: l’ONU veut mettre en place un « pont aérien » pour des évacuations médicales

Une annonce faite depuis Ryad par le porte-parole de la coalition, le colonel saoudien Turki al-Maliki : "La coalition travaille avec l'Ocha (Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU) au Yémen pour établir des corridors humanitaires sûrs afin de contribuer à la distribution de l'aide (...) entre Hodeïda et Sanaa", a relayé l’agence France-Presse. Une ouverture de corridors qui intervient alors que la situation humanitaire catastrophique présente des risques de famine de grande ampleur.

Le 19 septembre, l'organisation britannique Save the Children  a prévenue qu'"une famine d'ampleur sans précédent" serait imminente, précisant que plus de cinq millions d'enfants sont menacés.

Abdellah Chbani 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :