Des Marocains rentrent au Maroc à la nage

Quatre jeunes Marocains ont tenté de rejoindre les côtes marocaines, dans la nuit de lundi à mardi, en traversant, à la nage, le bras de mer qui sépare la ville de Sebta de Fnideq, selon l’agence de presse espagnole EFE. 

Retrouvés du jour au lendemain bloqués à Sebta, suite à la décision du Maroc de suspendre ses liaisons aériennes et maritimes, ces jeunes Marocains ont voulu rentrer à tout prix. Ils ont nagé à travers la jetée de Tarajal, échappant à la vigilance des garde-côtes espagnols, dans une tentative de rejoindre le Maroc.

Un autre jeune a cependant été intercepté avant de rallier le rivage et se trouve désormais entre les mains de la police espagnole.

Dès leur arrivée sur la plage, ces citoyens ont subi un contrôle médical pour s’assurer qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus. Rappelons qu’il y a quelques semaines, neuf Marocains ont fait le même voyage, atteignant également la côte marocaine.


Jusqu’à présent, plusieurs centaines de Marocains sont coincés à Algésiras, Ceuta (Sebta) et Melilla, dans l’impossibilité de rentrer suite à la fermeture des frontières terrestres, afin de limiter les risques d’arrivée du coronavirus sur le sol marocain.