Des médias français se font l’écho de la teneur du discours du Trône

SM le Roi

Des médias français se sont fait l’écho des annonces faites mercredi soir par SM le Roi Mohammed VI dans le discours adressé à la nation à l’occasion du 21ème anniversaire de la fête du Trône.

Ces médias se sont arrêtés tout particulièrement sur le “vaste” plan de relance économique détaillé par SM le Roi ainsi que sur la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire et l’appel du Souverain à la création d’un Fonds d’investissement stratégique.

A cet égard, Radio France Internationale (RFI) écrit que le Maroc a annoncé un “vaste plan de relance économique”, faisant observer que “pour sa toute première intervention télévisée depuis le début de la pandémie, le souverain marocain a frappé fort avec l’annonce de l’injection de 120 milliards de dirhams, soit 11 milliards d’euros, dans l’économie du royaume”.

Cela représente 11% du produit intérieur brut du pays, précise le média dans un article mis en ligne sur son site web.

Mais l’annonce “la plus emblématique” du Souverain, estime RFI, c’est le lancement à partir de janvier prochain, du processus de “généralisation de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et des allocations familiales”, une décision prise afin “de tenter d’atténuer l’impact de la crise sanitaire actuelle”.


“Le Monde” écrit de son côté que ce chantier, qui devra être achevé au cours des cinq prochaines années, sera déployé à partir de janvier 2021 en commençant par la généralisation de l’assurance maladie obligatoire et des allocations familiales avant d’être étendu à la retraite et à l’indemnité pour perte d’emploi.

Le Souverain a souligné que la crise liée à la pandémie a “mis en évidence un certain nombre d’insuffisances”, notamment “la faiblesse des réseaux de protection sociale” pour “les franges de la population en situation de grande précarité”, ajoute le quotidien dans un article en ligne.

La mise en place d’un système d’aides sociales pour les plus démunis, sur la base d’un registre social unifié inspiré du modèle indien, est évoquée depuis 2013 et un projet projet de loi est en attente d’examen au Parlement, relève la publication.

Pour sa part, “La Tribune Afrique”, mensuel dédié à l’actualité africaine appartenant au journal économique et financier français “La Tribune”, écrit dans un article mis en ligne sur son portail Internet que SM le Roi a plaidé pour une “réforme profonde” du secteur public qui, selon le Souverain, doit être lancée avec “diligence” pour “corriger les dysfonctionnements structurels des établissements et des entreprises publics, garantir une complémentarité et une cohérence optimales entre leurs missions respectives et, in fine, rehausser leur efficience économique et sociale”.


A cette fin, ajoute le magazine panafricain, le Souverain a appelé à la création d’une agence nationale dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l’Etat et à suivre la performance des établissements publics.