Des médicaments espagnols vendus 100 fois plus chers au Maroc

chaîne espagnole drogue

Par Saad Bouzrou

Un reportage de la chaîne espagnole «Cuatro» a révélé que certains médicaments, ne dépassant pas un demi euro en Espagne, sont vendus au Maroc à 60 euros (plus de 600 dirhams), soit 100 fois leur prix initial. Ce qui témoigne de la hausse spectaculaire des prix de ces médicaments au Maroc, utilisés spécialement par les barons de la drogue dans la fabrication des hallucinogènes et psychostimulants.

Dans l’une de ses lettres d’information, la chaîne espagnole a accusé, après avoir découvert le marché illégal qui existe pour ce type de médicaments, les lobbies pharmaceutiques de monopoliser le secteur afin de vendre, à des prix exorbitants, ces produits destinés à la fabrication de la drogue au Maroc. La même chaîne a appelé le gouvernement marocain à intervenir pour réguler le prix des médicaments importés de l’Espagne afin de mettre un terme à ces activités.

Il y a quelques jours, le journaliste espagnol Marta Losada, a fait un reportage sur le trafic illicite des médicaments pour savoir comment ce phénomène affecte les pharmacies espagnoles qui souffrent dernièrement d’une «pénurie». Le journaliste a révélé que des réseaux de contrebande impliquent des médecins et des pharmaciens qui vendent des médicaments au Maroc à un prix dépassant les 800% de bénéfice.

Rappelons que des rapports internationaux ont révélé que le citoyen marocain payait plus d’argent que les citoyens d’autres pays pour se procurer des médicaments, comme le rapport de la Commission des finances et du développement économique de la chambre des représentants, dans lequel il est révélé que les prix étaient exceptionnellement élevés, si l’on les compare à d’autres pays tels que la Tunisie et la France.