A LA UNEMétéo

Des pluies torrentielles font une cinquantaine de morts en Europe

Des pluies torrentielles qui s’abattent depuis plusieurs jours sur plusieurs pays européens, ont fait jeudi une cinquantaine de morts.

En Allemagne, durement touchée par de fortes intempéries, des inondations dans l’ouest du pays ont fait au moins 45 morts, selon la police.

Le bilan de ces pluies diluviennes pourrait encore s’alourdir alors que dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombre entre 50 et 60 disparus.

La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est dite “bouleversée” par cette catastrophe sans précédent dans le pays depuis plus de deux décennies.

Les secours poursuivent leurs interventions pour évacuer les sinistrés, mais de nombreux accès restent bloqués, compliquant les opérations. L’armée allemande a été également déployée dans les régions les plus touchées.

En Belgique, au moins six personnes ont perdu la vie dans des inondations et plusieurs milliers ont dû quitter leurs domiciles.

Les fortes intempéries qui ont provoqué de nombreux dégâts matériels ont également entraîné l’arrêt du réseau ferroviaire dans la région wallonne et causé d’importantes perturbations sur les principaux axes routiers.

→ Lire aussi : Intempéries en Suisse : des lacs et cours d’eau à un niveau critique de crue

Le fleuve de la Meuse a débordé à plusieurs endroits, des cours d’eau ont vu leur débit énormément augmenter avec les pluies diluviennes des derniers jours et plusieurs villes se sont retrouvées sous l’eau.

Face à l’ampleur des dégâts, la ministre belge de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a activé le mécanisme de protection civile de l’Union européenne qui permet de faire appel aux autres États membres de l’UE pour des besoins spécifiques de soutien (en matériel, en personnel, etc.), et aussi de mobiliser l’équipe européenne de soutien de la protection civile.

La ministre a également déclenché la phase fédérale d’urgence qui permet une gestion de la crise à partir de ce niveau de pouvoir.

Les autorités belges ont par ailleurs fait appel à l’armée dans quatre des dix provinces du pays pour participer aux secours et aux nombreuses évacuations.

Le Luxembourg voisin a également déclenché le plan “intempéries” après de fortes précipitations. De “nombreuses” maisons ont été inondées partout dans le pays et leurs habitants ont été évacués.

Les Pays-Bas sont également touchés par les inondations, notamment la province du Limbourg qui a déploré d’importants dégâts. Ainsi, plusieurs axes, dont une autoroute très fréquentée, ont été fermés face au risque de crues de fleuves et rivières.

En Suisse, le niveau des lacs continuait de monter de manière préoccupante jeudi en raison des intempéries, dépassant pour certains leur niveau d’alerte maximal, selon les services cantonaux.

En France, dix départements de l’est ont été placés en alerte orange par Météo France pour crues, pluies et inondations.

Face à ces intempéries exceptionnelles, plusieurs responsables européens pointent du doigt le changement climatique.

“Ces caprices météorologiques extrêmes sont les conséquences du changement climatique”, a estimé le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer, pour qui l’Allemagne doit “se préparer beaucoup mieux”.

Même son de cloche pour le Premier ministre belge Alexander De Croo qui insiste qu’il faut mieux anticiper et réagir aux phénomènes météorologiques extrêmes.

Je ne voudrais pas me précipiter dans l’analyse. Mais des avertissements existaient depuis des années sur le fait que l’on allait être confrontés à des phénomènes extrêmes. Est-ce que nous prenons ces phénomènes au sérieux? Oui. Mais aujourd’hui, le focus est à 100% pour faire le maximum pour sauver des gens“, a-t-il ajouté.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page