Des représentants d’écoles britanniques prospectent au Maroc

écoles britanniques

Une mission de dix représentants de différentes écoles britanniques est en visite au Maroc, du 1-er au 4 juillet, pour rencontrer des partenaires potentiels et évaluer le marché marocain.

Selon un communiqué de l’ambassade de Grande-Bretagne à Rabat, cette mission intervient à la suite de la visite au Maroc du Secrétaire d’État britannique au Commerce international, Liam Fox et s’inscrit dans la mise en œuvre de l’accord maroco-britannique sur l’éducation.

A la suite de la visite du Secrétaire d’État britannique au Commerce international, Liam Fox, au Maroc le mois dernier, le Département du Commerce international rassemble des écoles britanniques ainsi que des écoles et investisseurs britanniques pour établir des partenariats, avec comme objectif à long terme l’ouverture de plus d’écoles britanniques au Maroc“, affirme le communiqué.

Durant sa visite, M. Fox a annoncé que les phases finales de la ratification parlementaire de l’accord maroco-britannique sur l’éducation ont été complétées“, rappelle le communiqué, ajoutant que “l’accord a aujourd’hui une valeur juridique qui permet aux écoles privées britanniques d’ouvrir au Maroc“.

→ Lire aussi : Rencontre de Madame la Secrétaire d’Etat avec le Secrétaire d’État Britannique aux Forces Armées


Et de préciser que “la mission d’éducation britannique amène cet accord au stade suivant“, à savoir “apporter l’expertise pédagogique britannique au Maroc pour rencontrer des experts et des investisseurs locaux“.

Dans ce sens, l’ambassadeur de la Grande-Bretagne au Maroc, Thomas Reilly a indiqué que “le système éducatif britannique a beaucoup à offrir“, se réjouissant “d’accueillir cette délégation d’experts britanniques au Maroc“.

Cité par le communiqué, il s’est dit “ravi qu’une école britannique internationale ouvrira ses portes cet automne à Marrakech“, exprimant le souhait de “voir plus d’enseignement britannique ici au Maroc“.

Les systèmes d’enseignement britannique et marocain peuvent réaliser un grand nombre de choses ensemble“, a-t-il affirmé, se disant convaincu que “la délégation en visite cette semaine trouvera que le Maroc est le beau pays ouvert et accueillant que j’ai appris à connaitre ces deux dernières années“.


J’espère que cette visite annonce l’arrivée d’une vague de nouvelles écoles britanniques qui travailleront ici, en partenariat avec des investisseurs marocains“, a conclu le diplomate.