Le Déterreur de Mohammed Khaïr-Eddine au théâtre 121

Par Oulkhir Chaouki

L’Institut français de Casablanca organise, mardi 10 janvier 2017 à  20h30 au Théâtre 121 une adaptation théâtrale du récit  «Le Déterreur » de Mohammed KHAÏR-EDDINE par le metteur en scène et comédien Cédric GOURMELON.

Ce récit âpre et puissant, retrace les souvenirs d’un détenu condamné à la peine capitale pour avoir déterré et mangé des morts. Vient se mêler à cela, une écriture  frénétique et déchaînée de l’auteur Mohammed Khaïr- Eddine, confondu dans la même révolte.

En transplantant ce roman au théâtre, aujourd’hui, Cédric GOURMELON fait entendre la voix et les mots scalpel de l’écrivain rebelle. Le propos est là, cru et nu, comme la poésie qui le porte.


Pour interpréter « Le Déterreur », Cédric GOURMELON a fait appel au talent de Ghassan El Hakim, un des comédiens les plus doués de sa génération et fin lecteur de Mohammed Khaïr-Eddine entre autres.

Formé à l’école du théâtre National de Bretagne, Cédric Gourmelon a mis en scène Jean Genet, Hervé Guibert, Beckett, Lagarce, Sénèque et Feydeau. C’est notamment sa passion pour l’œuvre de Jean Genet qui l’a amené au Maroc sur un projet Genet entre la France, l’Algérie et le Maroc.

Ghassan El Hakim est comédien et metteur en scène. Lauréat de l’ISADAC et formé au conservatoire national d’art dramatique de Paris.