Deux décès dus à la grippe H1N1 enregistrés

la grippe H1N1

Deux décès dus à la grippe H1N1 ont été enregistrés au Maroc, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, soulignant que les efforts de vigilance se poursuivent pour détecter d’éventuels cas dans les différents hôpitaux du Royaume.

Le ministre, qui s’exprimait lors du point de presse tenu à l’issue du conseil de gouvernement, a fait savoir que le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a informé le conseil de ces deux cas, précisant qu’il s’agit d’une femme enceinte et d’une autre âgée de 68 ans, qui souffrait de plusieurs maladies chroniques.

→ Lire aussi : Grippe saisonnière: 375 centres de santé suivent la situation épidémiologique sur l’ensemble du territoire national

Le ministère de la Santé, qui assure le suivi de la situation, a mis en place un plan de communication avec les médias sur la situation de cette grippe qui n’est pas exceptionnelle, mais qui incite à la vigilance en faisant connaître les moyens de prévention et d’intervention lors de l’apparition d’éventuels cas, a expliqué M. Doukkali dans son intervention devant le Conseil de gouvernement. Les analyses réalisées sur 541 prélèvements, reçus par l’Institut national d’hygiène du ministère de la Santé jusqu’au 20 janvier 2019, montre que la situation épidémique est similaire à celle enregistrée au niveau international, a-t-il ajouté.

L’analyse des données de la saison 2018-2019 montre un retard relatif du début de la saison épidémique de la grippe, entre le 17 et 23 décembre 2018, alors que le pic de l’épidémie a été enregistré entre le 7 et 13 janvier 2019, a précisé le ministre. Le ministère de la Santé insiste sur l’importance de la vaccination avant le début de chaque saison, notamment chez les personnes sujettes à des complications, a souligné M. Doukkali.