Deux envoyés spéciaux du journal Le Monde blessés lors d’un bombardement dans le Haut-Karabakh

bombardement

Deux envoyés spéciaux du journal Le Monde ont été blessés, jeudi, dans le Haut-Karabakh, théâtre de tensions entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Les deux journalistes ont été touchés lors d’un bombardement sur la ville de Martouni, où ils étaient arrivés pour couvrir le conflit, selon Le Monde.

Plusieurs journalistes, dont une équipe de l’Agence France-Presse (AFP), qui n’a pas été blessée, les accompagnaient. Deux journalistes arméniens ont également été blessés lors de ce bombardement, indique le journal qui cite les autorités arméniennes.

Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé à son arrivée à Bruxelles pour un Conseil européen que son pays préparait un avion pour rapatrier les deux journalistes du Monde.

« Le centre de crise du Quai d’Orsay est mobilisé ainsi que l’ensemble de nos capacités pour pouvoir le plus rapidement organiser leur rapatriement. Un avion sanitaire est prêt à partir. Nous sommes en train de tout faire pour stabiliser les blessés sur place avant de permettre leur évacuation », a déclaré le chef de l’Etat français.


Les Présidents français, américain et russe ont condamné, jeudi, dans les “termes les plus forts” l’escalade de la violence sur la ligne de contact dans la zone de conflit du Haut-Karabakh, appelant à la “cessation immédiate” des hostilités.

Dans une déclaration commune, Emmanuel Macron, Donald Trump et Vladimir Poutine, ont également “appelé les dirigeants de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan à s’engager sans délai à reprendre les négociations de fond, de bonne foi et sans conditions préalables, sous l’égide des co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE”.

Les trois chefs d’Etat, représentant les pays co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, ont par la même occasion “déploré” la perte de vies humaines lors de ces affrontements et exprimé leur sympathie aux familles des victimes et des blessés.

Au moins 127 personnes ont été tuées depuis dimanche dans les combats entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région du Haut-Karabakh, selon un bilan relayé par les médias.


( Avec MAP )