Deux Françaises soupçonnées d’avoir des liens avec l’EI arrêtées en Turquie

Turquie

Douze personnes soupçonnées d’avoir des liens avec l’Etat islamique (EI) ont été arrêtées en Turquie, a rapporté mercredi la presse locale.

Les suspects, parmi lesquels figurent deux Françaises recherchées par l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), ainsi que des ressortissants de Syrie et d’Algérie, ont été placés en détention après des coups de filet antiterroristes dans la province de Bursa (nord-ouest), a précisé la même source.

Certains des suspects se trouvaient en Syrie avec l’EI avant de venir à Bursa, selon l’agence de presse “Anadolu”, ajoutant que 5 mis en cause ont été conduits dans des centres d’expulsion.

→ Lire aussi : Les autorités libyennes affirment avoir retrouvé 34 corps dans la fosse commune de l’Etat islamique

Vendredi dernier, plus de 60 personnes soupçonnées d’entretenir des relations avec l’EI ont été arrêtées en Turquie dans le cadre d’un vaste coup de filet.


La Turquie a été frappée entre 2015 et 2016 par de nombreux attentats attribués à l’EI, dont le dernier en date a fait 39 victimes dans une discothèque d’Istanbul la nuit du Nouvel An 2017.