AccueilA LA UNEDialogue social : le ministre de l’Intérieur convoque les syndicats

Dialogue social : le ministre de l’Intérieur convoque les syndicats

Par Khadija Skalli 

Le ministre de l’Intérieur convoque les centrales syndicales les plus représentatives à une réunion le mardi 26 mars.

Le ministre de l’Intérieur convoque les centrales syndicales les plus représentatives à une réunion le mardi 26 mars. La nouvelle a été annoncée par la CDT, sur sa page facebook. Il s’agit de la deuxième rencontre entre Abdelouafi Laftit et les secrétaires généraux de la CDT, l’UMT, l’UGTM et l’UNTM, pour relancer le processus du dialogue social.

Une première rencontre a eu lieu, pour rappel, en janvier dernier entre les patrons des syndicats et le ministre de l’Intérieur. Laftit a laissé bonne impression chez ses interlocuteurs syndicalistes.

Après cette première prise de contact bien réussie, les deux parties passent aux choses sérieuses. La rencontre de demain est décisive puisque le ministre de l’Intérieur devra apporter des solutions aux problèmes urgentes et satisfaire les revendications des syndicats.

Les centrales syndicales sont bien conscientes de l’importance de cette rencontre pour faire valoir leurs revendications. Des réunions internes sont organisées pour se concerter.

La Confédération démocratique du travail (CDT) convoque une réunion urgente de son comité exécutif. La rencontre est prévue aujourd’hui lundi 25 mars.

L’ordre du jour de la réunion avec le ministre de l’Intérieur n’a pas été dévoilé. Toutefois, le dossier des enseignants contractuels sera au cœur des discussions. La contestation ne cesse de monter. Les enseignants observent une grève depuis début mars et multiplient les manifestations devant le Parlement à Rabat. Ils protestent également devant les académies régionales dans les différentes villes du Royaume. Les propositions du Gouvernement El Othmani ont été jugées insuffisantes par les protestataires. Les enseignants rejettent la politique de « recrutement par contrat » et exigent l’intégration dans la fonction publique.

Laftit réussira-t-il à les convaincre du choix stratégique du Gouvernement ?

Pour mémoire, le Chef de l’Exécutif Saâd Eddine El Othmani avait souligné, jeudi dernier lors de l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de Gouvernement que « le recrutement régional à travers les Académies constitue un choix stratégique irréversible ».

 «Ce choix s’inscrit dans le cadre de l’instauration de la régionalisation avancée, de la mise en œuvre de la Charte de la déconcentration administrative, du parachèvement de la justice territoriale, de la défense de l’école publique et des efforts visant à réunir les conditions de l’école de la réussite», a précisé M. El Othmani.

La mission n’est pas de tout repos pour le ministre de l’Intérieur.

Outre le dossier chaud des enseignants contractuels, la rencontre avec Laftit sera l’occasion pour les centrales syndicales de remettre sur la table des négociations leurs vieilles revendications notamment l’augmentation générale des salaires, des pensions de retraite, du SMIC dans le secteur privé et la révision de l’impôt sur le revenu.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :