Dieselgate : Pas de procès contre deux responsables de Volkswagen contre le paiement de 9 millions d’euros

Volkswagen

La justice allemande a décidé de mettre fin à la poursuite de deux patrons de Volkswagen accusés dans le cadre de l’affaire “dieselgate” contre le paiement de 9 millions d’euros.

Il s’agit du directeur du constructeur allemand Herbert Diess, et du président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch, a indiqué, mardi, le groupe.

“Le conseil de surveillance salue la fin de la procédure” visant les deux plus hauts dirigeants du groupe Volkswagen, qui étaient depuis septembre 2019 dans l’antichambre d’un procès dans le cadre du scandale des moteurs diesels truqués, a précisé un porte-parole du constructeur.

Le groupe a accepté de prendre en charge le paiement car il n’a pas identifié de “manquement aux devoirs envers l’entreprise” de la part de Diess ou Pötsch, qui étaient accusés d’avoir informé trop tard les investisseurs de la fraude sur les voitures diesel.


“Les conseillers juridiques et les représentants de l’entreprise sont de l’avis que les accusations contre les deux responsables sont sans fondement”, a noté le groupe.