D’importants retards toujours enregistrés à l’aéroport JFK de New York suite à la vague de froid

L’aéroport international John F. Kennedy de New York, continuait d’enregistrer, lundi, d’importants retards de vols suite aux intempéries et à la vague de froid polaire sévissant dans la région, qui ont déjà résulté en un weekend cauchemardesque pour des milliers d’usagers de cet important aéroport américain.

La “Port Authority”, l’autorité portuaire qui administre l’aéroport JFK, a ainsi averti lundi les voyageurs de “nouveaux délais” pour le troisième jour de suite à New York, alors que le site spécialisé FlightAware faisait état de l’annulation lundi matin de 19 vols à l’arrivée et de 39 au départ de JFK.

Dimanche, une conduite d’eau a éclaté sous l’effet du froid en plein milieu du terminal 4 de l’aéroport JFK, inondant littéralement la majeure partie du hall des arrivées et forçant la fermeture de tout le terminal qui reçoit des centaines de vols quotidiens internationaux.

Des images diffusées par les chaines de télévision locales montraient en effet de l’eau qui se déverse du plafond et inonde la surface du terminal. Cet incident avait forcé la suspension temporaire dimanche des arrivées internationales au terminal 4.


Les délais et les annulations de vols occasionnés la semaine dernière par la violente tempête de neige qui s’était abattue sur New York, s’étaient aussi poursuivis au cours du weekend, laissant des centaines de voyageurs coincés à l’aéroport.

Des photos et vidéos postées par des voyageurs sur les réseaux sociaux montraient ainsi des centaines de valises et de bagages jonchés les halls d’arrivée et de départ de l’aéroport, alors que plusieurs d’entre eux pleuraient leur calvaire en ligne.

“Ce qui est arrivé à l’aéroport JFK est inacceptable, et les voyageurs s’attendent et méritent mieux“, s’est indigné le directeur exécutif de la Port Authorité, Rick Cotton, dans un communiqué.

Il a annoncé le lancement d’une enquête pour déterminer les causes de ces dysfonctionnements, notamment l’éclatement de la canalisation d’eau au terminal 4 de l’aéroport, dont la gestion est confiée à une entreprise privée.