Le discours royal du 20 août se veut un appel à repenser les types de religiosité étranges à nos valeurs

Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple se veut un appel à repenser les types de religiosité étranges à nos valeurs et à s’unir autour de la commanderie des croyants, ancrée dans une tradition millénaire de tolérance et de modération, a souligné M. Khalid Hajji, secrétaire général du Conseil européen des Oulémas marocains.
«La commanderie des croyants constitue un bastion contre toutes les formes d’extrémisme, y compris l’extrémisme qui profite des événements malheureux pour perpétuer la stigmatisation des musulmans et justifier l’appel à des sortes de réforme de l’islam qui le couperaient de ses sources spirituelles», a affirmé M. Hajji dans une déclaration à la MAP.

Pour lui, le discours royal lance un appel sincère pour mutualiser les efforts afin de faire face aux défis relatifs au domaine religieux et met chacun devant ses responsabilités.
Le secrétaire général du Conseil européen des Oulémas marocains a indiqué qu’il y a une grande tension, aujourd’hui, entre les communautés européennes et les musulmans et que ces derniers, en général, et la communauté marocaine en particulier, vivent un double malaise. Il explique que cette situation est due d’abord à la confusion par rapport aux actes terroristes abjects, perpétrés au nom de l’islam, et à l’amalgame qui est fait entre la migration et le terrorisme. Ensuite, ajoute-t-il, il y a l’influence grandissante de certains discours qui prônent des interprétations obscurantistes des textes religieux pour faire valoir une idéologie belliqueuse et intolérante à l’égard des autres.

M. Hajji a relevé que la religion est vécue par un nombre de jeunes déconnectés de leur tradition religieuse comme un fardeau, au lieu d’être vécue comme un levier spirituel, précisant que “le discours royal nomme les choses par leur nom en lançant un appel à repenser les types de religiosité étranges à nos valeurs et à s’unir autour de l’institution d’Imarat Al Mouminine qui constitue un bastion contre toutes les formes d’extrémisme».
Dans le discours royal, le Souverain a appelé musulmans, chrétiens et juifs à dresser un front commun pour contrecarrer le fanatisme, la haine et le repli sur soi sous toutes les formes.

Le Roi Mohammed VI a invité les Marocains résidant à l’étranger à rester attachés aux valeurs de leur religion et à leurs traditions séculaires, afin de faire face au phénomène extrémiste et terroriste qui leur est étranger.
Le Souverain a exhorté les membres de la communauté marocaine à préserver la bonne réputation qui fait leur notoriété, à s’armer de patience face à cette conjoncture difficile, à s’unir et à être toujours en première ligne parmi les défenseurs de la paix, de la concorde et du vivre-ensemble dans leurs pays de résidence respectifs.