Dix marins retrouvés morts sur les côtes japonaises, en face de la Corée du Nord

Les restes de dix corps ont été retrouvés sur la côte nord-ouest du Japon, face à la Corée du Nord, près des débris d’une embarcation ayant fait naufrage, ont indiqué lundi des sources policières. 

Les restes de deux corps avaient été découverts ce week-end sur les rivages d’une île en face de la ville de Niigata, à proximité d’un bateau en bois semblant provenir de la Corée du Nord, selon un officier de police local interrogé par la presse.

Les corps, en état de décomposition avancée, n’ont pu être identifiés. Cependant plusieurs indices laissent à penser qu’il s’agissait de pêcheurs de Corée du Nord, notamment des boîtes de tabac du pays retrouvées près de l’un des cadavres et les inscriptions en coréen visibles sur des gilets de sauvetage et sur la proue de l’épave, a précisé l’officier de police.

Plus au nord, dans la préfecture d’Akita, les gardes-côtes nippons ont découvert lundi huit autres corps décomposés dans l’épave d’un bateau en bois, qui avait été repéré vendredi au large des côtes japonaises mais n’avait pu être accosté en raison d’une mer démontée.


Vendredi dernier, 8 marins d’origine nord-coréenne ont été retrouvés sains et saufs à Yurihonjo, dans le sud de la préfecture d’Akita, après avoir dérivé en raison de problèmes mécaniques de leur bateau.

Des dizaines d’embarcations de pêche nord-coréennes naufragées s’échouent chaque année sur les côtes du nord-ouest du Japon, et parfois leurs occupants sont retrouvés vivants.