A LA UNEMaroc

Dix principales opportunités offertes par le développement du cannabis licite au Maroc

Voici 10 principales opportunités offertes par le développement du cannabis licite au Maroc, qui a adhéré à toutes les conventions internationales sur les stupéfiants, autorisant leur usage à des fins licites, notamment dans le domaine médical :

Le Royaume a même été précurseur en matière de séparation juridique entre les deux statuts du cannabis, le récréatif, régi par les Dahirs de 1919 et de 1932, qui ont été abrogés par le Dahir de 1954, et médical, régi par le Dahir du 2 décembre 1922, portant règlement sur l’importation, le commerce, la détention et l’usage des substances vénéneuses ;

1- Le marché mondial du cannabis médical connaît un développement soutenu : les prévisions de croissance moyenne annuelle sont de l’ordre de 30% à l’échelle internationale et de 60% au niveau européen.

2- Un grand nombre de pays et notamment européens a légalisé le cannabis médical, voire récréatif pour la plupart d’entre eux: 30 États américains, Canada, Australie, Espagne, Portugal, Italie, Suisse, Pays-Bas, Pologne, Suède, République Tchèque, Danemark, Croatie, Grèce, Chypre, Brésil, Honduras, Chili, Colombie, Pérou, Uruguay, Inde, Chine, Liban, Malawi, Zimbabwe, Zambie, Afrique du Sud, Lesotho, Ghana, etc…

3- Les opportunités de développement du cannabis médical, cosmétique et industriel au Maroc sont réelles et prometteuses, compte tenu des atouts dont dispose le Royaume (écosystème : sol et climat propices, proximité du marché européen en plein essor, savoir-faire ancestral des agriculteurs traditionnels, etc…).

4- Ces opportunités devraient être saisies rapidement vu la forte tendance actuelle de légalisation du cannabis médical et récréatif dans le monde en général et en Europe en particulier.

5- La concrétisation rapide de ces opportunités passe d’abord par l’installation au Maroc de grands opérateurs internationaux (industrie de la transformation) et ensuite par le développement d’une filière industrielle nationale.

6- Les cultures licites du cannabis constitueront un élément fédérateur des populations engagées dans la culture illicite.

7- Elles les extirperont progressivement de l’emprise des trafiquants et leur permettront d’intégrer le tissu économique national.

8- Ces cultures licites amélioreront également le bien-être des populations, qui demeure pénalisé par le climat de peur généralisée des poursuites judiciaires, et par l’oisiveté des jeunes, corollaire de l’échec scolaire.

9- Ces cultures licites permettront également d’atténuer les conséquences néfastes des cultures illégales sur l’environnement (déforestation, épuisement des sols et des ressources hydriques, pollution des nappes phréatiques, etc.) et sur la santé publique.

10- La création d’un cadre légal adéquat constitue le principal préalable au développement des activités du cannabis licite.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page