Dmitri Medvedev nommé vice-président du Conseil de sécurité russe

Medvedev
Medvedev

Le président Vladimir Poutine a nommé jeudi l’ancien Premier ministre, Dmitri Medvedev, au poste de vice-président du Conseil de sécurité russe, un poste nouvellement créé dans cette institution dirigée par le chef de l’Etat.

M. Medevev a présenté mercredi au président Poutine la démission de son gouvernement, dans la foulée d’un discours du chef de l’Etat annonçant des réformes de la Constitution.

Le président Poutine avait auparavant signé un décret pour nommer l’ancien directeur du Service fédéral russe des impôts, Mikhaïl Michoustine, au poste de Premier ministre.

Le décret publié sur le site internet du Kremlin est immédiatement entré en vigueur.

Plus tôt dans la journée, la Douma (chambre basse du Parlement) a approuvé à la majorité la nomination de M. Michoustine, âgé de 53 ans.


En vertu de la Constitution russe, il a une semaine pour présenter au président la composition du nouveau gouvernement.

M. Poutine a proposé mercredi une série de réformes de la Constitution devant renforcer les pouvoirs du Parlement, tout en préservant le caractère présidentiel du système politique de la Russie.

La principale mesure annoncée vise à renforcer le rôle du Parlement dans la formation du gouvernement, lui donnant la prérogative d’élire le Premier ministre que le président sera alors “obligé de nommer”.