Donald Trump confirme la mort de Hamza Ben Laden

Hamza Ben Laden

Le président américain Donald a confirmé samedi la mort de Hamza Ben Laden, fils d’Oussama Ben Laden considéré comme son héritier à la tête d’Al-Qaïda, et dont le décès avait été rapporté fin juillet par des médias américains.

“Hamza Ben Laden, le haut responsable d’Al-Qaïda et fils d’Oussama Ben Laden, a été tué lors d’une opération de contre-terrorisme menée par les États-Unis dans la région de l’Afghanistan-Pakistan”, a déclaré Donald Trump dans un communiqué.

“La perte d’Hamza Ben Laden ne prive pas seulement Al-Qaïda de son autorité et de sa connexion symbolique à son père, mais sape également d’importantes activités opérationnelles du groupe”, a-t-il estimé.

“Hamza Ben Laden a planifié et travaillé avec divers groupes terroristes”, a ajouté le président américain.

Considéré comme le successeur désigné d’Oussama Ben Laden, fondateur du réseau à l’origine des attentats du 11 septembre 2001, Hamza Ben Laden, âgé d’une trentaine d’années, figurait sur la liste noire américaine des personnes accusées de terrorisme.