Drame d’Imlil : le BCIJ arrête un ressortissant «suisse »

Saad Bouzrou

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), chargé de l’enquête sur l’affaire des deux meurtres terroristes d’Imlil, annonce ce samedi 29 décembre, l’arrestation d’un “ressortissant suisse de nationalité espagnole”.

En collaboration avec les services de la DGSN, le BCIJ a procédé à cette arrestation dans la ville de Marrakech où réside ce suspect. Il est soupçonné de liens étroits avec certaines personnes déjà arrêtées dans le cadre de l’enquête judiciaire menée dans l’affaire de l’assassinat des deux touristes scandinaves, dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018, dans la région d’Imlil.

LIRE AUSSI : Meurtre d’Imlil : La vidéo montrant l’allégeance des mis en cause à “Daesh” filmée la semaine dernière

L’enquête a montré que cet individu est soupçonné d’être influencé par des idées extrémistes et radicales. Il est suspecté également d’avoir appris à des individus déjà arrêtés dans cette affaire à exploiter les plus récentes technologies de communication et de les avoir entraînés au tir.

On lui reproche aussi d’avoir tenté d’embrigader des Marocains ou des ressortissants de pays subsahariens, dans l’objectif de mener des actions terroristes contre la sécurité du Maroc, contre des intérêts étrangers ou contre les forces de sécurité nationale pour s’emparer de leurs armes de service.

Le suspect a été placé en garde à vue et il sera mis en examen dans le cadre de l’enquête qui se déroule en ce moment sous la supervision du parquet.