AccueilA LA UNEDrapeau marocain brûlé : les Marocains ripostent à Paris
Marocains

Drapeau marocain brûlé : les Marocains ripostent à Paris

Les Marocains du monde organisent, le 10 novembre, un grand rassemblement à la Place Trocadéro à Paris. L’objectif en est de condamner la profanation de l’emblème national.

Cette manifestation est initiée par la communauté marocaine établie en France. Les Marocains résidant dans d’autres pays européens notamment en Belgique participeront également à ce rassemblement.

Les Marocains du monde se mobilisent en force pour défendre l’emblème national. Les organisateurs visent, à travers cette manifestation, à dénoncer tout acte qui porte atteinte aux symboles de la souveraineté nationale et exprimer leur ferme attachement à leur Mère-patrie et à ses sacralités. Ils ripostent ainsi à cette poignée de séparatistes rifains, qui ont brûlé et piétiné le drapeau marocain, dans la capitale française, en octobre dernier.

Cette manifestation est initiée par la communauté marocaine établie en France. Les Marocains résidant dans d’autres pays européens notamment en Belgique prendront part également à ce rassemblement dont le mot d’ordre est « Non au Maroc bashing ».

« La diaspora marocaine en Belgique se joint à la communauté marocaine de Franc, à la Place Trocadéro, à Paris, pour un rassemblement sous les couleurs du drapeau national, brûlé lors d’une marche organisée à Paris le 26 octobre dernier », annoncent les organisateurs sur une affiche.

Pour rappel, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a déjà condamné, dans un communiqué cet acte « lâche ». Il s’agit « d’une atteinte grave à l’un des symboles de la souveraineté nationale et à la dignité des Marocains aussi bien dans le Royaume qu’ailleurs » et « un acte criminel qui n’a aucun rapport avec la liberté d’expression », s’indigne le CCME.

Cette manifestation traduit un rejet massif des Marocains de la profanation du drapeau national à Paris. D’ailleurs, députés, conseillers parlementaires et ministres ainsi que le Chef du Gouvernement ont chanté, la semaine dernière, en chœur, l’hymne national à l’hémicycle. Les associations marocaines ont également adopté la même position.

Khadija Skalli

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :