Drogue: des policiers contraints d’utiliser leurs armes pour neutraliser un suspect

armes

Des éléments de police du district provincial de sûreté de la ville de Zagora ont été contraints, jeudi matin, de faire usage de leurs armes de service pour neutraliser un recherché dans des affaires de drogue et de vols qualifiés, ayant menacé les policiers à l’aide d’armes blanches et mis leur vie en danger à l’aide de trois chiens de race dangereuse.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les patrouilles de police s’étaient déplacées au quartier “Asrir” à Zagora pour arrêter le mis en cause, qui a opposé une résistance farouche en brandissant l’arme blanche et incité trois chiens dangereux à attaquer les policiers.

→ Lire aussi : Bab Sebta: avortement d’une tentative de trafic de 55 kg de chira

Face à cette situation, le chef de la police judiciaire, le chef de l’arrondissement de police et l’un de leurs assistants ont été contraints de faire usage de leurs armes de service, en tirant onze balles en direction des chiens attaquants, ce qui leur a permis d’éviter cette agression, précise le communiqué.

Cette intervention et l’usage forcé de l’arme de service ont permis de saisir l’arme blanche utilisée dans cette agression et d’arrêter le suspect, qui a été par la suite placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’élucider tous les tenants et aboutissants de cette affaire et de déterminer tous les actes criminels qui lui sont attribués, a conclu la DGSN.