Droits de l’Homme : Cérémonie en commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle

Droits de l’Homme

Le ministère d’État chargé des droits de l’Homme, le Conseil national des droits de l’Homme, et Barid Al-Maghrib ont organisé, jeudi à Rabat, une cérémonie en commémoration du 70ème anniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

La cérémonie a été marquée par un message royal adressé par SM le Roi Mohammed VI et dont lecture a été donnée par le Conseiller du souverain, Abdeltif Menouni.

Dans ce message, le Souverain a appelé toutes les institutions et instances concernées par la question des droits de l’Homme à poursuivre leurs efforts pour défendre ces droits, dans toutes leurs dimensions, et d’en étendre le rayonnement en théorie comme en pratique. SM le Roi a souligné que cette célébration intervient quelques jours après la nomination d’un nouveau président du Conseil national des droits de l’Homme et d’un nouveau Délégué interministériel aux droits de l’Homme, “ouvrant par-là une étape nouvelle dans le processus de renouvellement et d’adaptation de ces institutions, de consolidation de leurs acquis et de renforcement de leurs moyens d’action”.

→ Lire aussi : Message de SM le Roi à l’occasion de la commémoration du 70-ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

Au cours de cette cérémonie, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, El Mostafa Ramid, s’est félicité des contenus du message royal en affirmant que celui-ci embrasse les dimensions et le sens même de la commémoration de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Cet évènement tend à rendre hommage à deux personnalités reconnues pour leur apport en matière de défense des droits humains, en l’occurrence Latifa Jbabdi et Habib Belkouch, a-t-il dit, soulignant l’engagement de son département en faveur de la promotion des droits de l’Homme, aux côtés du CNDH.


La présidente du CNDH Amina Bouayach, s’est à son tour félicitée de l’appel lancé par SM le Roi pour la consolidation du système des droits de l’Homme au Maroc. Cette célébration au Maroc, a-t-elle ajouté, revêt une double dimension symbolique et concrète à travers notamment l’émission d’une pièce commémorative à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Pour sa part, le délégué interministériel aux droits de l’Homme, Ahmed Chaouki Benyoub, a salué les acquis qui ont pu être accumulés sur les plans aussi bien qualitatif que quantitatif dans le domaine de promotion des droits humains, relevant à cet égard le Plan national pour la démocratie et les droits de l’Homme. Les militants des droits de l’Homme sont appelés à agir en faveur de la consécration des réalisations accomplies en la matière dans la continuité de la dynamique enclenchée il y a plusieurs années et confortée par la Constitution de 2011.

Par la même occasion, il a été procédé à la projection d’un documentaire sur la pièce commémorative émise par Bank Al Maghrib (BAM) pour marquer le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Sa mise en vente est prévue à compter du 20 décembre dans les guichets de BAM et à la boutique de son musée au prix public de 550 dirhams l’unité.

Cette pièce commémorative présente à l’avers l’effigie de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en plus des mentions “Mohammed VI” et “Royaume du Maroc” inscrites en langue arabe, avec en bas les millésimes 2018-1440.