Droits des femmes : le Maroc occupe la première place dans la région MENA devant la Tunisie et l’Algérie

Droits des femmes : le Maroc occupe la première place dans la région MENA devant la Tunisie et l’Algérie

Par Saad Bouzrou

Le Maroc est classé, selon le rapport de la Banque Mondiale pour l’année 2019, à la première place dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes du respect de l’égalité hommes-femmes. La Tunisie et l’Algérie arrivent 2e et 3e selon le même rapport.

Dans son dernier rapport intitulé : « Les femmes, l’entreprise et le droit 2019 : une décennie de réformes », publié le 27 février 2019, le Maroc est classé en tête de liste dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes des droits entre hommes et femmes.

Les résultats de ce classement ont été basés sur plusieurs critères comme la possibilité de créer une entreprise sans l’accord d’un tuteur, d’exercer des fonctions égales aux hommes et sans discrimination, d’être protégée contre le harcèlement sexuel dans la rue et au travail, ou encore se marier et avoir des enfants sans restrictions légales.

Le Maroc a donc obtenu 73,13 points sur une échelle de 100, loin devant la Tunisie et l’Algérie qui ont obtenu respectivement 58,75 et 57,50 points. Quant à la Libye et l’Égypte, elles ont obtenu 56,25 et 50,63 points.

Toujours selon le même rapport, les six champions « inédits » en termes des droits des femmes sont le Danemark, la Belgique, la France, la Lettonie, la Suède et le Luxembourg, avec, pour la première fois après dix ans, une note de 100 points.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :