Dumping: Washington impose près de 2 milliards $ de tarifs sur l’aluminium de 18 pays

Le département américain du Commerce a annoncé vendredi avoir imposé de nouveaux tarifs très élevés de 1,9 milliard de dollars sur l’aluminium en provenance de 18 pays que Washington accuse de dumping sur le marché américain, dont l’Allemagne, l’Espagne et le Brésil.

“Aujourd’hui, le Département américain du commerce a annoncé des déterminations préliminaires positives dans le cadre des enquêtes en matière de droits antidumping sur les importations de tôles en alliage d’aluminium commun (CAAS) en provenance de Bahreïn, du Brésil, de Croatie, d’Égypte, d’Allemagne, de Grèce, d’Inde, d’Indonésie, d’Italie, d’Oman Roumanie, Serbie, Slovénie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Taiwan et Turquie”, a indiqué le département du Commerce dans un communiqué.

“Il s’agit du cas le plus important et le plus ambitieux que notre département ait présenté depuis plus de 20 ans”, a déclaré vendredi sur Fox Business le secrétaire au Commerce Wilbur Ross.

La perception des droits sur les importations en provenance des pays concernés entrera en vigueur immédiatement, même si la décision du département est préliminaire, a précisé M. Ross. La Commission américaine du commerce international devrait rendre une décision finale en février 2021, a-t-il dit.


L’argent que les États-Unis cherchent à collecter provient de dépôts en espèces déjà déposés par les importateurs. Si la commission décide l’année prochaine que les pays ne déversaient pas injustement des produits d’aluminium, les tarifs seront remboursés.

Le secrétaire au Commerce a noté que la Chine ne figurait pas sur la liste mais était en partie responsable de l’inondation des importations de tôles d’aluminium qui pourraient nuire aux producteurs nationaux.

“Ce qui se passe vraiment, en fait, c’est que la capacité excédentaire chinoise a été déversée sur d’autres marchés. Cela, à son tour, remplace la production qui est déversée ici”, a soutenu M. Ross.

Avec MAP