A LA UNEEconomie

Eaux en bouteilles: Trois marques se partagent le marché

Trois marques se partagent le marché des eaux en bouteilles au Maroc à savoir, Sidi Ali, Ain Saïss et Sidi Harazem, ressort-il d’une étude du groupe Sunergia.

Cette étude sur la notoriété des marques d’eaux embouteillées au Maroc à domination locale montre, en effet, que Sidi Ali est leader du palmarès avec 51% de citations, alors que Aïn Saiss et Sidi Harazem sont deuxième et troisième du classement avec respectivement 15% et 11%.

Aussi, les 4 premières marques du palmarès appartiennent à deux importants opérateurs du marché, en l’occurrence les Eaux Minérales d’Oulmès (Sidi Ali et Bahia) et Sotherma (Aïn Saiss et Sidi Harazem) lesquels concentrent le plus de parts de marché et sont d’ailleurs les plus anciens sur le marché, précise l’étude, réalisée dans le cadre d’une série consacrée aux Top-Of-Mind des marques. Ciel et Aquafina sont les seules marques étrangères présentes dans ce classement et deux marques sur 10 sont des eaux de table à savoir, Bahia et Ciel, précise la même source.

Par profil et régions, l’étude montre que les hommes, les 18-24 ans, les 45-54 ans, les catégories socio-professionnelles (CSP) A et B, les habitants de la région Béni Mellal-Khénifra citent davantage Sidi Ali.

→ Lire aussi : Nizar Baraka: 836 MDH pour assurer la continuité de l’approvisionnement en eau potable au niveau du bassin de l’Oum Er-Rbia

Par ailleurs, les femmes, les 25-34 ans et les personnes (Bac +2) citent davantage Ain Saïss que les autres segments, fait savoir Sunergia.

En matière de conditionnement, la marque Sidi Ali possède différents types de formats : 2 litres, 1,5 litre, 1 litre, 50 cl, 33 cl en plastique. En verre, la marque distribue deux formats: 75 cl et 50 cl, plutôt destinés au haut de gamme, « ce qui explique peut-être que les CSP A et B citent davantage la marque« , estime Sunergia.

Ain Saïss qui arrive en deuxième position avec 15% des citations doit la commercialisation de sa marque à Sotherma et Centrale Danone. L’avantage que présente Ain Saïss au consommateur marocain est « la faible minéralisation de son eau », ce qui fait que Ain Saïss est consommable par toute la famille, y compris les nourrissons.

Cela a représenté « un fort argument » de vente pour la marque, qui l’a utilisé dans toute sa campagne de communication. D’ailleurs, les femmes citent davantage Aïn Saïss, fait remarquer l’étude.

Au niveau du format commercialisé, Sidi Harazem n’est disponible, quant à elle, qu’en trois formats: 0,5 litre, 1,5 litre et 5 litres. La marque met fortement l’accent sur « l’unicité de son goût et ses composantes naturelles, qui distinguent Sidi Harazem de ses concurrentes », relève l’étude.

Et d’ajouter qu’à l’instar de Sidi Ali, Sidi Harazem dispose d’une e-boutique proposant la livraison de ses produits en 24h.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page