A LA UNEEnseignement et éducation

Éducation: M. Amzazi salue la contribution des directeurs provinciaux partis à la retraite

Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi a salué, lundi à Rabat, la précieuse contribution de cinq directeurs provinciaux du ministère partis à la retraite, dans la promotion du système éducatif.

Il s’agit de MM. Abderrahmane Belyazid, directeur provincial à Salé, Mohamed Echantouf, directeur provincial du ministère à Al Hoceima, Mohamed Belmaati, directeur provincial du ministère à M’diq-Fnideq, Ahmed Mrini, directeur provincial à Moulay Rachid et de Mohamed Zaki, directeur provincial du ministère à Youssoufia, indique un communiqué du département.

Lors de cette rencontre, M. Amzazi a évoqué les services remarquables rendus par les directeurs provinciaux en faveur du système éducatif, mettant en avant les compétences et l’expertise dont ils ont fait preuve durant leur carrière professionnelle, ainsi que leur adhésion patriotique et responsable en faveur de la mise en œuvre des différents projets stratégiques de la réforme éducative de l’école marocaine.

Il s’est également félicité de leur sens de responsabilité, d’abnégation, de dévouement et d’intégrité dans l’accomplissement de leurs missions durant leur parcours dans la gestion du système éducatif dans ces provinces, relève la même source.

Le ministre a, à cette occasion, exprimé sa reconnaissance au rôle important que jouent les responsables provinciaux dans la réussite du processus de l’enseignement-apprentissage, soulignant leurs efforts consentis en vue d’assurer la continuité pédagogique des apprenants à travers l’enseignement à distance à la lumière des circonstances exceptionnelles que traverse le Royaume suite à la propagation de la pandémie de la Covid-19, ajoute le communiqué.

Il a aussi mis l’accent sur leur contribution à la réussite des examens du baccalauréat (session 2020), outre la gestion de la rentrée scolaire actuelle dans ces conditions difficiles et leur accompagnement de la mise en œuvre du mode éducatif adopté par le ministère, en plus de l’application stricte du protocole sanitaire au sein des établissements d’enseignement afin de préserver la sécurité et la santé des apprenants et des cadres pédagogiques et administratifs, conclut-on.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page