A LA UNESociété

Effectivité des droits humains: le CNDH discute des recommandations à présenter à l’exécutif

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), réuni en assemblée générale vendredi à Rabat, se penche sur les recommandations et propositions ayant trait à l’effectivité des droits de l’Homme dans les politiques et programmes publics, qui seront présentées au chef du gouvernement.

Dans une allocution, la présidente du CNDH Amina Bouayach a indiqué que les travaux de cette assemblée portent, entre autres, sur la présentation d’une série de recommandations au chef du gouvernement en matière d’effectivité des droits de l’Homme dans les différents programmes publics, ainsi que sur l’élaboration du projet de plan stratégique du conseil 2022-2024 et du projet de programme d’action annuel pour les Commissions régionales, les Comités permanents et les Mécanismes nationaux de l’institution.

Au menu de l’assemblée, figure aussi la discussion de certains axes du rapport relatif au droit d’accès à la santé, a-t-elle poursuivi.

→ Lire aussi : Élections de 2021: les observateurs du CNDH n’ont pas relevé de pratiques majeures entachant la transparence du scrutin

A cet égard, Mme Bouayach a insisté sur la nécessité de promouvoir l’approche droits de l’Homme dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques, avec un accent particulier sur la situation des femmes, des jeunes et des migrants.

Les recommandations à présenter à l’exécutif visent à consolider les acquis réalisés par le Royaume en matière de respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, a-t-elle indiqué, rappelant la place primordiale réservée, dans la Loi suprême, aux principes de promotion et de protection des droits humains, à la consécration de la bonne gouvernance et du développement humain.

S’agissant de l’observation des élections législatives, communales et régionales du 8 septembre 2021, la présidente du CNDH s’est félicité des efforts déployés par les observateurs de ces échéances et de leur engagement pour le suivi de l’opération électorale.

Elle a d’autre part appelé les membres du Conseil à s’inscrire davantage dans l’élan de renforcement de la mise en œuvre effective des droits de l’Homme, selon une stratégie renouvelée et une approche multisectorielle pendant la seconde moitié de leur mandat.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page