ban600

Les efforts du Maroc dans le domaine de la promotion des droits de la femme en font un modèle pour la région

Les efforts du Maroc dans le domaine de la promotion des droits de la femme en font un modèle pour la région

Les efforts déployés par le Maroc dans le domaine de la promotion des droits de la femme en font un modèle dans la région, a affirmé la secrétaire générale-adjointe de l'Union pour la Méditerranée (UpM), Delphine Borione.

La femme marocaine a réalisé d'importants acquis avec l'adoption du Code de la famille et le lancement du programme gouvernemental pour la parité homme-femme "IKRAM, aux côtés d'autres politiques sectorielles visant à promouvoir ses droits, a indiqué Mme Borione dans un entretien en marge de sa participation à la réunion des groupes de travail sur "la lutte contre les stéréotypes liés au genre à travers l'éducation et la culture" et "la lutte contre la violence faite aux femmes et la violence basée sur le genre", organisée dans le cadre du dialogue régional sur l'autonomisation des femmes, lancée à l'initiative de l'UpM.

Conscient de la nécessité d'associer la femme à la réalisation du développement social et à la lutte contre les défis régionaux, le Maroc a placé la promotion de la situation des femmes et la réalisation de la parité au cœur de ses réformes, a souligné la même responsable.

A cet égard, elle a insisté sur l'impératif de fournir davantage d'efforts pour renforcer les mesures prises dans le domaine législatif et concrétiser les engagements inscrits dans les différents plans politiques et sectoriels, sans oublier de développer des partenariats régionaux et de veiller à échanger les expériences avec les pays de la région dans ce domaine. Il est nécessaire d'intensifier les efforts régionaux de lutte contre les violences faites aux femmes qui entravent l'inclusion de la femme en tant qu'acteur essentiel dans la société, a-t-elle dit, plaidant également en faveur du renforcement du rôle des médias et de la société civile.

Sur le plan politique, Mme Borione a expliqué que le renforcement des capacités et du rôle de la femme dans la société dépend de son accès aux postes de prise de décisions politiques et économiques et de sa contribution effective à la lutte contre les défis de la région Méditerranée, notamment en matière d'extrémisme, d'immigration et de changements climatiques.

Au niveau économique, elle a estimé que la participation de la femme reste en deçà du niveau ciblé dans l'ensemble des pays du bassin méditerranéen, appelant à promouvoir les compétences des jeunes femmes et à mettre fin aux stéréotypes associés aux femmes, en particulier dans le système scolaire.

Toutes les études réalisées dans ce domaine démontrent qu'une plus forte participation des femmes à la vie politique et économique conduit à davantage de progrès et de développement, a-t-elle relevé, mettant en exergue le rôle central des médias dans la promotion du rôle de la femme et de son statut au sein de la société.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :