Égypte : 3 soldats et 46 terroristes tués au Sinaï

Égypte : 3 soldats et 46 terroristes tués au Sinaï

L'armée égyptienne a annoncé le décès de trois soldats dans des affrontements contre une branche du groupe Etat islamique (EI) au nord du Sinaï, où 46 terroristes présumés ont été tués.

Les "éléments terroristes" ont été tués dans le centre et le nord du Sinaï "au cours de la période écoulée", a déclaré lundi l'armée dans un communiqué sans donner de dates précises, ajoutant que "trois soldats sont morts dans les différentes zones d'opérations".

En 2014, un groupe affilié à Al-Qaïda, "Ansar Beit al-Maqdis", a fait allégeance à l'EI, devenant ainsi la "Province du Sinaï" du califat autoproclamé du groupe jihadiste. Avec ses défaites en Irak et en Syrie, l'Egypte soupçonne celui-ci de vouloir établir un nouveau fief dans le Sinaï.

En novembre 2017, le président Abdel Fattah al-Sissi avait ordonné à ses forces de rétablir la sécurité. D'autres régions égyptiennes sont également concernées par l'offensive des forces de sécurité, notamment le désert occidental près de la Libye.

Au total, environ 600 terroristes eux ont été tués, ainsi qu'une quarantaine de militaires, depuis un an, selon les chiffres officiels.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :