Egypte: Libération de tous les étrangers arrêtés sur fond de participation à des manifestations

manifestations
manifestations

Le Parquet général égyptien a décidé de libérer tous les ressortissants étrangers arrêtés sur fond de participation à des manifestations organisées récemment au Caire, rapportent les médias locaux.

Dans un communiqué relayé vendredi par l’agence de presse égyptienne MENA, le Parquet précise qu’il a libéré plusieurs ressortissants étrangers arrêtés lors des manifestations et événements du 20 septembre.

→ Lire aussi : Egypte: 15 “terroristes” tués dans le nord de Sinaï

La libération de ces ressortissants intervient sur demande de leurs ambassades respectives, précise la même source, en faisant état de l’engagement du ministère public à expulser les personnes libérées.

Fin septembre, le Parquet général égyptien avait ordonné l’audition de près de 1.000 personnes sur fond des faits “d’incitation à manifester dans les lieux publics de plusieurs gouvernorats”.


Des enquêtes avaient révélé “l’implication de certains groupes organisés dans la mise en place d’un plan visant à semer le chaos dans le pays à travers l’appel à poursuivre les manifestations” en vue de leur conférer un caractère non-pacifique “impliquant des actes de violence et de vandalisme”.