Egypte: Treize islamistes condamnés à la peine de mort

Egypte

La Cour de cassation en Egypte a confirmé mardi la peine de mort contre 13 islamistes, accusés de meurtres d’officiers des forces de sécurité et d’attentats à la bombe.

Ces personnes avaient été condamnées en décembre 2017 par un tribunal de Guizeh pour appartenance à Ajnad Misr (“soldats de l’Egypte“), un groupe officiellement lancé en janvier 2014 et auteur de nombreuses attaques ayant ciblé des militaires, des policiers et des magistrats au Caire.

→ Lire aussi : Égypte: 11 “terroristes” tués dans une intervention sécuritaire à El-Arich

La Cour a également confirmé les peines prononcés en décembre 2017 contre d’autres membres du groupe dont 17 à la prison à perpétuité, deux à 15 ans et sept à cinq ans. Cinq personnes avaient été acquittées.

Le parquet suprême de la sûreté de l’Etat les avaient accusés d’appartenance à un groupe illégal, de meurtre et tentative de meurtre ciblant notamment des membres de l’armée, de la police et du pouvoir judiciaire, ainsi que de menace à la sécurité et à la paix publiques et de planification du renversement du régime.