El Jadida: Le Fado et les arts plastiques agrémentent le Festival « Sept soleils, sept lunes »

La 9ème édition du Festival « Sept soleils, sept lunes », manifestation itinérante de musiques méditerranéennes et lusophones, a fait escale lundi à El Jadida, à l’initiative de l’Association provinciale des affaires culturelles et de l’ambassade du Portugal au Maroc.

Les organisateurs ont choisi comme scène de l’événement la symbolique Cité Portugaise de Mazagan, qui berce dans des flots de musiques méditerranéennes pour deux journées ensoleillées et deux nuits blanches.

Grâce à un partenariat d’excellence, déclare à la MAP le directeur du Festival Marco Abbondanza, cette manifestation offre cette année de belles affiches avec des artistes italiens, portugais et marocains pour mettre en exergue la beauté de la Méditerranée et sa diversité culturelle.

« Le Maroc est l’un des points forts du Festival », a relevé M. Abbondanza, notant que dans ce sens plus de 30 villes représentant près de 10 pays différents participent au réseau du Festival.

Il a loué les efforts consentis par les autorités d’El Jadida, la délégation de la culture dans la ville et l’ambassade du Portugal ainsi que leur engagement à prôner l’ouverture et à renforcer le réseau du festival et les objectifs pour lesquels il a été conçu.

Le directeur des arts au département de la Culture, Mohamed Ben Yaakoub, a, pour sa part, indiqué que cette 9ème édition rend hommage à la peinture et aux arts plastiques de la région, via deux expositions regroupant deux générations, des artistes de renom et d’autres en herbe mais pétris de talent, en parfaite symbiose dans un lieux magnifique et très symbolique, comme la Cité Portugaise.

Le ministère veille à soutenir et à encourager ce genre d’initiatives et, par là-même, les différents projets menés par certains grands artistes-peintres d’Azemmour et d’El Jadida, tels le Salon de l’Estampe et les différentes résidences d’artistes, etc, a-t-il affirmé.

>>lire aussi :Moussem d’Assilah : Vernissage de l’exposition bahreïnie « Four-by-Four »

La 9ème édition, tenue sous l’égide de la province d’El Jadida, vise la promotion de l’art et la culture et la consolidation de l’échange entre les pays participants, précise, de son côté, le président de l’Association provinciale des affaires culturelles, Mustapha Baydouri, relevant que ce type de manifestation tend à développer le goût du public, sensibiliser les jeunes et leur inculquer l’amour de l’art.

Le programme comporte des expositions animées par l’Association Fous d’Art (Salle Chaïbia Talal) et de jeunes peintres d’El Jadida et d’Azemmour (Salle Khatibi), ainsi qu’un atelier d’arts plastiques (Chaibia Talal II).

Côté musique, les organisateurs ont procédé à une sélection de choix. Il s’agit du groupe italien « Tenorès Di Neonelis » qui représente un style musical considéré patrimoine mondial immatériel par l’UNESCO et de la troupe musicale portugaise « Réalejo » qui compte dans ses rangs des musiciens virtuoses du Fado, dont un jeune prodige de 11 ans. Le patrimoine musical marocain n’a pas été en reste, puisque le Malhoune d’Azemmour orchestré par Abdelmajid Rahimi et la troupe Soukana Fahsi d’El Jadida signent une remarquable participation

Né d’une coopération italo-portugaise, le Festival « Sept soleils, Sept lunes » se tient, cette année, dans plusieurs pays, dont l’Italie, le Portugal, la Grèce, l’Espagne, la France, le Maroc et le Brésil. La ville de Tanger a accueilli l’édition de 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page