El Otmani…affligé par la disparition du fondateur du FIS !

El Otmani…affligé par la disparition du fondateur du FIS !

Par Saad Bouzrou

Saad Dine El Otmani, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), a exprimé ce jeudi ses condoléances au peuple algérien à la suite du décès à Doha, mercredi 24 avril 2019, d'Abbasi Madani, ancien dirigeant du Front islamique du salut (FIS), parti islamiste d'opposition dissous en 1992 qui militait pour la création en Algérie du premier Etat islamique du Maghreb.

Dans sa lettre, El Otmani a d’abord fait savoir que les membres de son parti ont «appris avec amertume et une profonde douleur le décès de M.Abbassi Madani, ancien leader du Front islamique du salut algérien». Ensuite, il a exprimé, à titre personnel et au nom de la direction du parti, son «profond chagrin suite à la douloureuse perte de cette figure nationaliste, qui a bien servi le mouvement nationaliste algérien contre la colonisation française et sa participation remarquable dans la marche du développement de l’Algérie indépendante, en plus de sa contribution estimée à la consolidation des relations fraternelles entre les deux peuples frères, marocain et algérien ».

El Otmani a également souligné que Madani était connu pour sa «défense implacable de la cause nationale du Maroc, sans oublier ses relations fraternelles et sincères avec le fondateur du PJD, le docteur Abdelkrim El Khatib».

Faut-il rappeler que Madani avait appelé à la lutte armée après l’interruption en 1992 par l’armée du processus électoral, face à la victoire annoncée du FIS aux premières législatives multipartites du pays qui allait plonger l’Algérie dans une décennie noire de guerre civile, dont le bilan officiel est de 200.000 morts ?

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :